Volte-face : la série photos qui tourne le dos aux monuments

Volte-face est la première exposition solo du photographe anglais Oliver Curtis. Ses photographies, exposées en septembre au Royal Geographical Society de Londres, sont le fruit de quatre années d’expéditions sur les sites historiques les plus célèbres du monde pour capturer ce que l’on ne voit jamais.

Cette série de photographies est en réalité une belle allégorie de notre société, à l’heure où le selfie est de mise. En effet, plus une photo de paysages paradisiaque, de Tour de Pise ou de Tour Eiffel, publiée sur les réseaux sociaux, sans retrouver dans le coin à droite du cliché le portrait du photographe. Comme les asiatiques, il y a des années, voilà que nous succombons à l’envie de prouver par l’image que « nous y étions ». Pour avoir la meilleure photographie, on finit même par regarder les monuments emblématiques essentiellement par la lucarne de notre écran de portable !

voir JR s’affiche à Paris et sur les réseaux sociaux

De ce fait, nous n’avons jamais autant passé de temps dos aux monuments… mais sommes- nous plus conscients de ce qui nous entoure ? Pas si sûr …

 

Dans sa série photo «Volte-face» l’artiste nous présente ce qui se trouve en face des lieux les plus emblématiques du monde. Une façon innovante de les remettre dans leur contexte et parfois même de raconter une nouvelle histoire, tant le contraste est important entre le symbole du monument et son environnement.

 

Volte-face
World Trade Centre / Ground Zero, New York, États-Unis
Volte-face
Statue de la Liberté, New York, États-Unis
Volte-face
Tour Eiffel, Paris, France
Volte-face
La Moneda, Santiago, Chili
Volte-face
Lénine Tomb, Moscou, Russie
Volte-face
Stonehenge, Wiltshire, Royaume-Uni
Volte-face
Mur des Lamentations, Jérusalem, Israël
Volte-face
Pyramide de Khéops, Gizeh, en Egypte
Volte-face
Buckingham Palace, Londres, Royaume-Uni
Volte-face
Pyramide du Soleil, Teotihuacan, Mexique
Volte-face
Reichstag, Berlin, Allemagne
Volte-face
Christ Rédempteur, Rio de Janeiro, Brésil
Volte-face
Monument pour la démocratie, Bangkok, Thaïlande
Volte-face
Maison Blanche, Washington DC, Etats-Unis
Volte-face
Lincoln Memorial, Washington DC, Etats-Unis
Volte-face
Basilique Saint-Pierre, Cité du Vatican, Vatican
Volte-face
Colisée, Rome, Italie
Volte-face
Place Saint-Marc, Venise, Italie
Volte-face
Hollywood Sign, Los Angeles, États-Unis
Volte-face
Mona Lisa, Louvre, Paris, France
Volte-face
Cellule 5, bloc B, Robben Island, Afrique du Sud
Volte-face
Parthenon, Athènes, Grèce
Volte-face
«Arbeit macht frei» Gates, Auschwitz, Oswiecim, Pologne

2 thoughts on “Volte-face : la série photos qui tourne le dos aux monuments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s