Comment vivre l’Euro 2016 dans toutes les situations, que l’on soit fan ou non ?

Nous y sommes, vendredi soir le coup d’envoi de l’UEFA EURO 2016 a été donné sur la pelouse du Stade de France. Une soirée qui a bien commencé par la victoire de l’équipe de France ! Du coup nous n’avons pas échappé aux cris de joie et aux chants à l’honneur de Dimitri Payet.

Accrochez-vous ce n’est que le début de la compétition. Dès le lendemain les nouvelles affiches ont fait tout autant parler d’elles – hélas souvent assimilées aux débordements déplorables. Mais pas d’amalgame, la bêtise est partout et condamnable mais la compétition restera un moment festif et sportif.

Du coup pour les fans de foot, ou du moins de l’évènement, la promesse est tenue vous allez vibrer plus d’une fois durant tout le mois. A contrario si vous n’êtes pas fan du ballon rond autant vous dire que le mois de juin risque bien de vous paraître très très long…

Plus un pas sans vous retrouver confronté à une campagne publicitaire prenant pour décor un terrain de foot, plus de monopole de la télévision, plus une pause-café sans entendre parler de pronostiques. Tout votre univers va devenir bleu, blanc, rouge, crampons et ballon rond !

Pourtant parmi cette jungle publicitaire à la gloire de l’Euro certaines campagnes vous sont aussi adressées et je parie quelles seront vous faire sourire voir même vous réconcilier avec la compétition ! (on parie ?)

Pour l’occasion, je vous ai concocté une petite sélection des meilleures campagnes publicitaires à apprécier dans toutes les situations, que vous soyez fan de foot ou non.

 

FANS

Les fans enceintes de 8 mois

Je sais, à première vu l’association grossesse + football n’est pas forcément attendue. Mais pourtant les prochaines stars du ballon rond ne sont pas encore nées ! Si on sait que les futurs footballeurs professionnels sont repérés très jeunes nous assistons ici à une sélection prénatale grâce à l’association sportive Estudiantes de Caracas. Pour se faire dix mères ont été invitées à connecter leur ventre à des capteurs de sensibilité pour transformer les mouvements du bébé en action de foot sur un terrain virtuel.

Avec cette opération nommée « Little Kicks » on retrouve tout ce que l’on aime dans le football : l’exploit, le suspense, le travail d’équipe et les fervents supporters. Cette initiative sensibilise également les parents aux bienfaits de l’activité physique pour les jeunes enfants.


Les fans chez le coiffeur

Un bon supporter se doit d’être toujours looké – au moins autant que les footballeurs eux-même qui arborent parfois des coupes de cheveux plus célèbres que leur jeu de jambes. Mais comment faire la différence ?

Fini la perruque tricolore avec ITélé place à l’œuvre d’art capillaire… histoire de s’assurer que notre équipe puisse gagner « la coupe » !


Les fans de moins de 18 ans

Ce qu’il y a de bien avec les grands événements sportifs c’est qu’ils réunissent toutes les générations. Les petits comme les grands rêvent tous d’avoir la meilleure place dans le stade. Mais en réalité la devise de Coubertin « l’important c’est de participer » marche aussi pour les supporters.

Une  belle communication de Hyundai qui prouve que l’on peut vivre la compétition absolument partout : au stade, chez soi en famille ou entre amis, mais aussi sur les Fanzones ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette année la France n’a pas fait les choses à moitié. Une incroyable Fanzone Tour Eiffel sur le Champ de Mars accueille plus de 80000 personnes sous le plus grand écran d’Europe.


Les fans poissards

Pour tous ceux qui ratent toujours LE bon moment, regarder un match de foot est toujours un challenge. Pas un match sans qu’une belle action se passe pendant sa pause pipi, au moment où il consulte son téléphone ou lorsque l’on sonne à la porte…

Cette opération d’Allo Resto qui vous régale si vous ouvrez la porte pendant un but a le mérite de consoler le poissard et même peut-être d’arranger le pauvre livreur – qui a dû perdre à la courte paille pour travailler jour de match – qui sera sûrement invité à rentrer pour voir le replay du but sur le canapé.


Les fans organisées

Parce que votre copain n’a pas le monopole de la télévision, des cris, des rires et des célébrations Margot a partagé sur son blog, You Make Fashion, toutes les astuces pour vivre l’événement entre copines. (Ne vous arrêtez pas aux premières secondes de maquillage la vidéo nous donne surtout des astuces pour préparer une vraie soirée foot)

Personnellement j’adore l’idée. Les recettes et la deco semblent plutôt faciles et ça fait forcément son effet  auprès des copines comme des collègues le lendemain : Si jouissif de raconter qu’hier vous avez passé une super soirée foot #meufdefoot.

NON FANS

Les non-fans en couple

Voilà des mois que vous savez que l’Euro va arriver. Comme une épée de Damoclès au-dessus de votre tête vous sentez que vos soirées séries vont fondre comme peau de chagrin au profit de coup de sifflets, cartons, ola et conseils de coach dans votre salon. Comme il vaut mieux prévenir que guérir il est temps pour votre moitié de tout avouer… avec délicatesse.

Heureusement, comme le prouve Lolywood, la musique adoucit les mœurs !


Les non-fans qui regrettent The Voice le samedi soir

Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas fan de foot que vous n’aimez pas faire la fête. Loin de là. Nostalgique de 1998 vous ne serez pas contre revivre une petite euphorie générale. Du coup vous ne résistez pas à supporter un peu beaucoup l’équipe de France. Mais hors de question d’aller acheter maillot, écharpe et perruque tricolore, d’ailleurs vous n’avez même pas changé votre image de profil Facebook. Du coup la meilleure façon serait d’apprendre les chants de supporters, histoire de pouvoir défiler sur les Champs Elysées en cas de victoire. Mais si vous n’êtes pas doté de la voix de Kenji, Louane ou Slimane un playback fera aussi l’affaire :

Le Playback Challenge de Carrefour réunit tout ce qui fait de vous une star : une vidéo version selfie, un clip et une voix ! Pourquoi se priver ? Et en plus il y a des cadeaux à gagner – à offrir au Fan pour apaiser les tensions.


Les non-fans qui n’en peuvent vraiment plus

Le foot ce n’est pas que vous n’aimez pas, c’est que vous ne le supportez plus ! Du coup je ne sais même pas si vous avez pu arriver jusque-là dans l’article. Le mot « Euro » vous donne des boutons et vous hésitez chaque jour à ouvrir internet car vous savez que vous ne pourrez pas y échapper.

Nous avons trouvé un vaccin à cette épidémie : le Tartiflettor by Merci Alfred ! Une extension Chrome qui remplace le mot « Euro » par « Tartiflette » sur absolument toutes tes pages web. Génie.

tartiflettor

telechargement

Le seul problème c’est que maintenant vous risquez d’avoir pour seule obsession de vous trouver un fromage à tartiflette, des lardons et des pommes de terre pendant que d’autres prient pour croiser un camion de glaces. On ne peut pas tout avoir 😉

 

 N’hésitez pas à partager votre profil en commentaire ou sur Twitter @lelabonet !

2 thoughts on “Comment vivre l’Euro 2016 dans toutes les situations, que l’on soit fan ou non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s