Avec H&M et M.I.A le recyclage est à la mode !

Hier, H&M a lancé officiellement « la semaine mondiale du recyclage de la mode ». L’objectif de l’enseigne ? Collecter 1 000 tonnes de vêtements usagés à travers le monde grâce à ses 3 600 magasins.

Une initiative inspirante pour préserver la planète qui nous demande très peu d’effort : ramener en magasin tous ces vêtements qui dorment depuis beaucoup trop longtemps dans votre armoire. En plus pour l’occasion le recyclage est même récompensé !

En effet, si en dehors de cette semaine exceptionnelle pour 3 vêtements ou linge de maison ramenés en magasin H&M nous offre un bon de 5€, durant les 6 prochains jours en recyclant vos vêtements vous obtiendrez 30% de réduction sur l’ensemble de vos achats.

hm-recycle-660x373

Si nous sommes aujourd’hui de plus en plus sensibilisés au gaspillage alimentaire, il est important de souligner que jeter nos vêtements que nous considérons comme trop usagés est également un fléau de société.

En effet recycler un tee-shirt peut permettre d’économiser jusqu’à 2 100 litres d’eau !   

La marque suédoise qui s’est toujours démarquée par son engagement pour la préservation de la planète se joue ainsi des codes de la mode dit « éternel recommencement ». Adapté au recyclage cette maxime sonne comme un véritable engagement.

h-m-m-i-a-semaine-mondiale-du-recyclage-de

Comme une belle campagne a toujours besoin d’un ambassadeur de marque, pour l’occasion la chanteuse engagée M.I.A, a enregistré la bande son du nouveau spot publicitaire.

 

Au rythme de  « Rewear it » (« Reporte-le » en français) des musiciens, des danseurs et des comédiens de toutes nationalités dansent sur les chorégraphies d’Aaron Sillis.

« La Semaine mondiale du recyclage de la mode aborde des questions environnementales majeures et met en avant un mouvement mondial » déclare M.I.A.

Un mouvement qui se prolonge avec la gamme responsable « H&M Conscious ».

hm-conscious-collection-1

Car en plus de penser à la qualité du produit c’est aussi la condition humaine qui doit être au cœur des préoccupations des enseignes. Une problématique au cœur de la Fashion Revolution qui nous pousse à nous interroger sur le statut des petites mains qui produisent nos vêtements. Rendez-vous le 24 avril pour #whomademyclothes

timthumb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s