The « I’m tired project » : Le racisme au quotidien

Tout comme la violence le racisme, le sexisme et l’homophobie du quotidien, souvent minimisés, méritent d’être soulignée. En effet, sans pour autant être dans une démarche négative beaucoup de remarques – qui passent pourtant inaperçues – révèlent chaque jour un peu plus les différences et confortent les préjugés. Des stéréotypes sur la couleur de la peau ou les origines mais aussi sur le sexe, la sexualité ou même la taille qui fragilisent notre société et … épuisent !

C’est dans ce climat et fort de ce constat que deux étudiants récemment diplômés de l’Université de Nottigham en Angleterre  ont décidé de témoigner, en créant le projet « I’M TIRED » (« Je suis fatigué») une série de photos où chaque personne porte sur son dos l’étiquette manuscrite du stéréotype qu’elle subit.

“L’intelligence se trouve dans la capacité à reconnaître les similitudes parmi différentes choses, et les différences entre des choses similaires.” Madame de Staël / De l’Allemagne, 1813

 Découvrez toute la galerie photo ICI

je suis fatigué

Je suis fatigué…

Je suis fatigué d’être perçu comme agressif // Je suis fatiguée que les gens me disent de manger plus // je suis fatiguée de mon privilège de « blanc » // Je suis fatiguée que les gens me demandent comment je suis devenue lesbienne // Je suis fatigué des stéréotypes dans le milieu sportif // Je suis fatiguée du #Thin-spiration // Je suis fatiguée de l’inégalité des chances du fait d’être une femme // Je suis fatiguée que les pauvres soient blâmés pour les péchés des riches // Je suis fatigué que l’on me dise que je suis trop maigre pour un homme // Je suis fatigué que mon intelligence soit associée à mes origines // Je suis fatiguée d’être la femme noire énervée // Je suis fatiguée d’être humiliée du fait d’être naturellement poilue // Je suis fatiguée que les gens soient surpris par mon ambition // Je suis fatiguée que les hommes pensent qu’ils ont le droit de me siffler

 

Retrouvez toute l’actualité du projet sur le compte facebook The « I’m Tired » Project et l’interview de Paula Akpan et Harriet Evans le deux créateurs du projet sur Grazia.fr :

 22

 – Qui êtes-vous ?

Paula Akpan et Harriet Evans, deux étudiants récemment diplômés de l’Université de Nottigham en Angleterre.

– Comment est venu le projet ?

L’inspiration, c’est la campagne Free the Nipple. On s’est rendu compte que beaucoup d’étudiant(e)s de l’université avait peur d’y participer, car ils-elles étaient en recherche active de travail et ils-elles avaient peur de s’exposer sur Internet. Du coup, Harriet et moi, avons eu cette idée de messages personnels écrits sur le dos des gens concernés, sans que l’on ne voit jamais leur visage. On a commencé à réfléchir à quels types de slogan on allait utiliser et on s’est rendu compte qu’on était tous épuisé de tous ces clichés continuels liés au genre, à la couleur de la peau, au sexe, aux origines sociales, au physique, à la couleur des cheveux même…

– Vous avez commencé quand ce projet ?

En juin dernier. On a demandé à nos amis d’y réfléchir, d’éventuellement poser, et d’en parler autour d’eux et beaucoup de gens ont répondu présents à l’appel.

– Le but derrière votre démarche ?

Mettre en lumière ce qu’on appelle les micro-aggressions quotidiennes, dénoncer les clichés du quotidien. On entend souvent dire que les problèmes sociétaux comme l’homophobie, le racisme, le sexisme, sont en train de disparaître. Sauf qu’on pense le contraire – et nous sommes les premiers concernés – que le monde est de moins en moins tolérant et que tous ces petits détails en disent bien plus long qu’on ne le pense. L’idée de notre démarche est de faire comprendre aux gens qui subissent ces remarques régulièrement, qu’ils ne sont pas les seuls, et qu’ils peuvent lutter contre… Maintenant, devant les réactions très positives (on a eu des retours positifs de politiques, de groupes militants, de rappers, de médias…), on va étendre le projet. Nous avons toute une nouvelle série de photographies que nous allons bientôt dévoiler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s